Juste un livre : Rêver – Franck Thilliez

Résumé : Abigaël souffre d’une narcolepsie sévère qui lui fait parfois confondre la réalité avec ses reflets chimériques. De nombreux mystères planent autour de la jeune psychologue, notamment concernant un accident dont elle est miraculeusement sortie indemne. Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans l’enquête il y a une proie et un prédateur : elle-même.

A mon départ pour plage, je me suis retrouvée sans rien à lire. Me rendant à Cultura, j’ai demandé deux livres de poches, qu’ils n’avaient ni l’un ni l’autre… Dans mon désarrois je me suis donc tournée vers Rêver, dont la quatrième de couverture m’avait beaucoup plus, mais dont j’attendais la sortie en poche (budget d’étudiante oblige). J’ai donc lu ce roman dont mon bilan s’est révélé être « c’est pas ouf ».

Mon avis mitigé vient du fait que ce roman se lit très bien, il est fluide et rempli son rôle de Thriller à merveille. Cependant, je ne l’ai pas trouvé très bien écrit, et j’ai trouvé certains détails de l’intrigue un peu gros. En effet, l’auteur en fait souvent un peu trop : les découvertes et révélations sont parfois un peu forcées, même si elles amènent à un dénouement bien ficelé. A la fin, tous les détails s’emboîtent parfaitement mais leur trop grand nombre, la facilité avec laquelle ils sont découverts enlèvent pas mal de réalisme au récit. Et c’est dommage parce qu’en tant que roman à suspens, Rêver est très efficace, dans le sens où l’intrigue est prenante, on ne s’ennuie pas une seule seconde, et le frisson est vraiment là.

ReverLes personnages n’ont pas une importance principale dans le roman (qui pour moi se veut faussement psychologique), ce qui explique qu’ils n’aient pas de réelle profondeur. Celui qu’on connais le mieux est bien sûr Abigaël, personnage central. Je trouve personnellement qu’elle se remet bien trop vite de la mort de sa fille et de son père, et que pour une psychologue (outre sa maladie), ses rapports aux autres laissent à désirer. Le sujet de la narcolepsie est néanmoins original et très intéressant, parce que très approfondi. On en apprend beaucoup sur cette maladie et sur l’enfer qu’elle peut faire vivre aux gens qui en souffre. C’est d’ailleurs ce thème qui m’a fait m’intéresser à ce roman.

Un autre défaut de ce roman (au risque d’être jugée trop pointilleuse), c’est que l’auteur nous présente ses chapitres dans le désordre chronologiquement, et je trouve que : ça sert à rien. Pour que le lecteur s’y retrouve, il met en début de chapitre des lignes de temps, et situe son récit par des repères. Je n’ai trouvé aucun intérêt à cette construction (ou déconstruction?), j’avais tendance à me perdre, et j’aurais préféré découvrir les événements dans leur enchaînement normal. Je ne peux m’empêcher de me dire que si cet ordre particulier avait eu un intérêt pour l’intrigue, les frises chronologiques n’auraient pas étaient nécessaires. L’auteur n’a-t’il pas cherché à rendre son récit plus complexe et original, après l’avoir trouvé trop plat dans sa version normale ? Cette question révèle je trouve une des faiblesses du livre : il est parfaitement oubliable.

Ce n’est pas mon premier roman de Franck Thilliez, j’avais déjà lu Puzzle. J’y ai retrouvé pas mal de similitudes : les protagonistes ont du mal à se repérer entre réalité et fiction, poussant les personnages secondaires à douter de leur santé mentale. J’avais aimé Puzzle, mais c’est vrai que je commence à me lasser du schéma des thrillers de cet auteur. Même si je ne suis pas sure que ces deux romans soient réellement représentatifs de son œuvre.

A ce stade de ma chronique, je me demande si en fait ce ne sont pas les Thrillers, en tant que genre littéraire qui me posent problème. Je n’ai jamais eu de ‘style’ de lecture, mais pour le coup je me demande si c’est une catégorie qui me correspond réellement, et si je n’en attend pas trop des romans à suspens. Pour moi ces livres sont dévorables sur l’instant mais ne me laisse jamais de souvenir impérissables. Qu’en pensez vous ? Connaîtriez-vous un Thriller qui pourrait me faire changer d’avis ?

Pour acheter ce livre :

http://ln4.fr/ln457bb217723369

Publicités

2 réflexions sur “Juste un livre : Rêver – Franck Thilliez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s